NOUS 
CONSTRUISONS DES
PROJETS GÉNIAUX

"Des professionnels en construction résidentielle du Grand Moncton qui construisent un milieu de prix abordables, de qualité et de choix en habitation."

RÉPERTOIRE DES MEMBRES 2017

LE MARCHÉ SOUS LA LOUPE 
Société canadienne d’hypothèques et de logement 
Date de diffusion : Septembre 2016 

Perspectives pour les centres urbains de l’Atlantique : l’avenir de la maison individuelle

En ce qui concerne les maisons individuelles, les perspectives restent positives pour les centres urbains de l’Atlantique pour la période allant de 2016 à 2036, mais leur nombre devrait néanmoins diminuer au fil de ces deux décennies. En effet, le rythme de formation des ménages occupant une maison individuelle sera plus lent que pendant les années 2011 à 2016, et le nombre prévu de maisons individuelles achevées est plus bas, lui aussi. Le présent rapport porte essentiellement sur les perspectives pour les centres urbains de l’Atlantique pris dans leur ensemble, c’est-à-dire Halifax, Moncton, Fredericton, Saint John, Charlottetown et St John’s. Des projections de la population, du nombre de ménages et du nombre de logements achevés ont été établies pour chaque période de cinq ans, de 2016-2021 à 2031-2036. De nombreux facteurs détermineront le niveau réel d’activité, notamment le rythme de formation des ménages, la croissance du revenu, les taux d’intérêt et le prix des habitations. Si l’on se base sur le nombre actuel de logements achevés par ménage, le niveau d’activité pour les dix prochaines années pourrait s’établir à 2 564 achèvements par an pour la période 2011-2016, puis entre 2 375 et 4 950 achèvements par an pour la période 2016-2021 et entre 1 900 et 4 250 par an pour la période 2021-2026.